huiles essentielles pour colopathie fonctionnelle

Appelée aussi syndrome de l’intestin irritable ou côlon irritable, la colopathie fonctionnelle est un trouble chronique digestif très invalidant. Ce syndrome encore méconnu (mais qui gagne en lumière fort heureusement.) se caractérise par des douleurs au ventre aiguës ou diffusent, des ballonnements et des troubles de la motricité du transit qui varient d’une personne à une autre (diarrhées, constipation ou alternance des deux).

En somme, la colopathie est un véritable casse-tête qui tiraille les entrailles !

le bidou en feu

Et, on ne va pas se le cacher, c’est une maladie qui gâche facilement le quotidien de la personne qui en souffre.

C’est pourquoi je te partage aujourd’hui cet article sur les 5 huiles essentielles à privilégier pour soulager naturellement les symptômes de la colopathie fonctionnelle. Elles sont pour moi, le top 5 de la création de ta pharmacie au naturel pour les colopathes.

Prêt ? C’est parti !

Sommaire : 

  1. Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?
  2. Les bienfaits des huiles essentielles pour la colopathie fonctionnelle ?
  3. Colopathie fonctionnelle et aromathérapie : quelles huiles essentielles choisir ?
  • Apaiser les ballonnements : L’huile essentielle de Basilic Exotique
  • Lutter contre la constipation : L’huile essentielle de Gingembre
  • Calmer les spasmes : l’huile essentielle d’Estragon
  • Diminuer les symptômes digestifs d’origine nerveuse : l’huile essentielle de marjolaine à coquilles
  • Limiter les crises aiguës de douleurs : l’huile essentielle de Camomille romaine

1) Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle est la fraction odorante volatile extraite des végétaux qui s’obtient par une distillation à la vapeur d’eau. Cette huile est soluble dans de l’alcool ou un corps gras (une huile végétale par exemple) mais jamais dans de l’eau.

Une huile essentielle peut être extraite de différentes parties d’un végétal telles que :
– Les feuilles (tea tree, eucalyptus),
– L’écorce (cannelle),
– Le zeste (citron, mandarine), …

Hautement concentrée, une huile essentielle est un composé chimique odorant et puissant.

Je te conseille également de veiller à la qualité de l’huile essentielle que tu utilises. En effet, l’huile doit être pure et naturelle à 100 %, et non mélangée à d’autres huiles essentielles (souvent, moins coûteuses ) car cela altère ses propriétés thérapeutiques. Méfiance donc selon les marques que tu souhaites utiliser. Les industriels se délectent de ce marché fleurissant et peuvent nuire à la qualité de ce qu’est à la base une véritable huile essentielle.

2) Les bienfaits des huiles essentielles pour la colopathie fonctionnelle ?

De l’Egypte Ancienne à aujourd’hui, les huiles essentielles sont étudiées et utilisées pour soulager nos maux. C’est un héritage considérable qui a perdu en vitesse le siècle dernier suite au développement de la chimie et de la synthétisation des molécules en laboratoire.

Pourtant, et tu l’observes peut-être autour de toi, mais le naturel revient en force.

Toutefois, tout est une histoire d’équilibre. Il est donc important pour moi de te dire que les thérapeutiques naturelles viennent toujours en complément de la médecine si cela est possible. Si tu souhaites suivre les conseils ci-dessous, je te conseille d’en parler à ton médecin si tu as le moindre doute.

Mais revenons-en à nos moutons : pourquoi une huile essentielle est-elle adaptée pour soulager les symptômes d’une colopathie fonctionnelle ?

Tout d’abord, les huiles essentielles peuvent s’administrer de plusieurs façons : voie interne, voie externe, voie aérienne. Ce qui représente un atout de taille pour apaiser les différents maux de la colopathie en fonction de leur sévérité.
De plus, nous sommes tous différents et tu seras peut-être davantage réceptif à une huile utilisée par voie aérienne (la diffusion), que par voie externe (le massage).

J’observe d’ailleurs régulièrement que les huiles essentielles sont très intéressantes à employer lors des phases de crises aiguës de colopathie.
Je t’invite à lire cet article à propos des crises aigues qui, j’en suis certaine, va te venir en aide.

Mais pourquoi les huiles essentielles agissent-elles efficacement sur les symptômes de la colopathie ?

1. Ce sont de véritables concentrés de plantes. Pour réaliser un flacon d’huile essentielle, ce sont plusieurs kilos de matières végétales. On est donc bien loin des propriétés d’une infusion.

2. Elles possèdent une activité biochimique qui entraîne une action thérapeutique. Les molécules qui composent les huiles essentielles agissent sur des récepteurs biochimiques de l’organisme. Des chercheurs italiens ont même testé scientifiquement l’efficacité de l’huile essentielle de menthe poivrée avec des résultats concluants*.

3. Elles traversent facilement la peau et les muqueuses pour atteindre facilement la zone touchée.

4. Leurs parfums peuvent déclencher des réactions au niveau des zones olfactives du cerveau. La madeleine de Proust version “je suis zen et je détends mon ventre”.

3) Colopathie fonctionnelle et aromathérapie : quelles huiles essentielles choisir ?

Comme je te le disais précédemment, je te préconise aujourd’hui le top 5 des huiles essentielles que j’affectionne le plus pour soulager les symptômes de la colopathie fonctionnelle.

Apaiser les ballonnements : L’huile essentielle de Basilic Exotique

Appelée également Basilic Tropical, l’huile essentielle de Basilic Exotique est particulièrement efficace pour moduler certains inconforts intestinaux tels que les ballonnements. En effet, c’est un antispasmodique puissant qui aide à lutter aussi contre les douleurs liées aux menstruations.

Si tu es sensible à la spasmophilie, l’huile essentielle de Basilic Exotique peut t’être également utile. J’observe en effet que la colopathie et la spasmophilie sont parfois en lien dans l’apparition des troubles de la colopathie fonctionnelle.

Utilisation : en friction par voie cutanée. Diluer 1 goutte d’huile essentielle de Basilic Exotique dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le ventre à la suite des repas.
En interne par voie orale, 1 goutte de Basilic Exotique sur un support adapté à la suite des repas.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les enfants de moins de 6 ans. Effectuer un test cutané avant utilisation. L’huile essentielle de Basilic Exotique ne doit être impérativement diluée dans une huile végétale. Par voie orale, l’utilisation doit toujours être de courte durée sans avis médical. Ne pas utiliser en cas de traitement anticoagulant.

Lutter contre la constipation : L’huile essentielle de Gingembre

L’huile essentielle de Gingembre dispose de nombreuses vertus thérapeutiques et culinaires. Avec une senteur fraîche et épicée, l’huile essentielle de gingembre permet de favoriser une bonne digestion tant sur la sphère stomacale et intestinale. À la fois anti nauséeuses et laxative, l’huile essentielle de gingembre soulage les nausées et tonifie la digestion. Elle peut donc venir en aide aux personnes atteintes de colopathie à tendance constipation.

Utilisation : en friction par voie cutanée. Diluer 1 goutte d’huile essentielle de Gingembre dans 4 gouttes d’huile végétale. Effectuer un modelage-effleurage en suivant le gros côlon, dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à pénétration.
En interne par voie orale, 1 goutte de Gingembre sur un support adapté à la suite des repas.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les enfants de moins de 6 ans. Effectuer un test cutané avant utilisation. L’huile essentielle de Gingembre est dermocaustique à l’état pur et irritante. Elle doit être impérativement diluée dans une huile végétale pour une application cutanée. Ne pas utiliser en cas de traitement anticoagulant ou avant une opération chirurgicale. Par voie orale, l’utilisation doit toujours être de courte durée sans avis médical.

Calmer les spasmes : l’huile essentielle d’Estragon

L’huile essentielle d’Estragon est connue pour ses vertus antispasmodiques et antibactériennes. C’est en partie grâce à sa forte concentration en méthylchavicol que cette huile essentielle facilite la digestion. En effet, ce composé chimique (le méthylchavicol) agit sur les muscles pour réguler leurs mouvements, limitant de ce fait les spasmes. C’est une huile essentielle peut-être également utilisée lors des menstruations (période où le système digestif est davantage sollicité d’ailleurs) pour soulager les contractions utérines.

Utilisation : en friction par voie cutanée. Diluer 1 goutte d’huile essentielle de d’Estragon dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le ventre à la suite des repas.
En interne par voie orale, 1 goutte d’Estragon sur un support adapté à la suite des repas.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les enfants de moins de 6 ans. Effectuer un test cutané avant utilisation. L’huile essentielle d’Estragon contient trois composants biochimiques allergènes (limonène, linalol et eugénol). Elle doit être impérativement diluée dans une huile végétale pour une application cutanée. Effectuer préalablement un test cutané dans le creux du coude 24 heures avant une utilisation prolongée. Ne pas utiliser en cas de traitement anticoagulant. Par voie orale, l’utilisation doit toujours être de courte durée sans avis médical.

Diminuer les symptômes digestifs d’origine nerveuse : l’huile essentielle de Marjolaine à coquilles

L’huile essentielle de Marjolaine à coquille est reconnue pour ses vertus calmantes et déstressantes
Si tu es colopathe, tu sais sûrement à quel point cette maladie peut impacter négativement ton quotidien. Quand on doit se refuser à faire une soirée entre amis car tu as peur d’avoir mal au ventre, ou de faire un long trajet en voiture au risque de ne pas trouver de toilette. C’est une réalité, la colopathie implique souvent des troubles psychologiques et/ou nerveux. Ces troubles nerveux engendrent à leur tour davantage de symptômes et/ou les intensifient. C’est alors un cercle vicieux qui se met en place.

Utilisation : en friction par voie cutanée. Diluer 1 goutte d’huile essentielle de Marjolaine à coquille dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le ventre à la suite des repas.
En interne par voie orale, 1 goutte de Marjolaine à coquille sur un support adapté 2 fois par jour.
En diffusion atmosphérique, se reporter aux conditions d’utilisation de votre diffuseur.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les enfants de moins de 6 ans. Effectuer un test cutané avant utilisation. Ne pas utiliser en cas de traitement anticoagulant. Par voie orale, l’utilisation doit toujours être de courte durée sans avis médical, et à petite dose car cette huile présente des risques de néphrotoxicité. Ne pas utiliser en cas d’hypotension aiguë. L’huile essentielle de Marjolaine à coquille peut provoquer une somnolence et des vertiges si elle est consommée à forte dose.

Limiter les crises aiguës de douleurs : l’huile essentielle de Camomille Romaine

L’huile essentielle de Camomille Romaine est de loin ma préférée. À la fois très douce en utilisation, c’est une huile essentielle qui permet de soulager les différents maux de la colopathie fonctionnelle tels que : les douleurs aiguës, les spasmes, les angoisses/le stress. En effet, grâce à ses vertus antalgiques, calmantes, et antispasmodiques, cette huile essentielle multifonction.

Utilisation : en friction par voie cutanée. Diluer 1 goutte d’huile essentielle de Camomille Romaine dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le ventre à la suite des repas.
En diffusion atmosphérique, se reporter aux conditions d’utilisation de votre diffuseur.
En inhalation, respirer directement au flacon jusqu’à 6 fois par jour.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte de moins de 3 mois, ni chez le nourrisson de moins de 3 mois. Effectuer un test cutané avant utilisation. L’huile essentielle de Camomille Romaine peut provoquer une somnolence et des vertiges si elle est consommée à forte dose. Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant utilisation.

Grâce à leurs nombreuses vertus, les huiles essentielles peuvent assurer un confort intestinal non négligeable quand on souffre de colopathie fonctionnelle. Attention toutefois à les utiliser avec précaution. Les huiles essentielles viennent en complément d’une hygiène de vie qui permet un repos digestif essentiel au soulagement des symptômes de la colopathie fonctionnelle au long terme.

Est-ce que tu connais ses huiles essentielles ? En utilises-tu ?
J’attends ta réponse en commentaire 🙂

Emmanuelle Canesse, naturopathe et coach Intestins Sensibles spécialisée en accompagnement aux personnes atteintes de colopathie fonctionnelle

Précaution d’emploi pour les huiles essentielles :
Reportez-vous aux précautions d’utilisations relatives à chaque huile essentielle. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant toute utilisation.



*Peppermint oil (Mintoil®) in the treatment of irritable bowel syndrome: A prospective double blind placebo-controlled randomized trial. Digestive and Liver Disease 39 (2007) 530–536, par Cappello G., Spezzaferro M., Grossi L., Manzoli L., Marzio L.

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *